+33 0(4) 75 33 75 00

Actualité

Le :

1.2 million d'euros d'investissements pour la fabrication française de savon

 

MP hygiene n’est pas seulement un fabricant de papier mais également un fabricant de savon pour l’hygiène des mains.

Télécharger le communiqué

1,2 million d'euros d’investissements dédié à la nouvelle usine française de fabrication de savon et de solutions pour l’hygiène des mains. OBJECTIF : atteindre 100M€ de CA pour 2017.

 En 2015, MP hygiene a investit 1,2 million d'euros pour la mise en place de la nouvelle usine de fabrication de savons et autres solutions pour l’hygiène des mains en milieu professionnel. MP hygiene prévoit d’atteindre ainsi un CA de 100M€ pour 2017. L’usine est située en France, en Ardèche à Annonay. Grâce à cet investissement et au savoir faire de l’entreprise la production passe de 450 000 L en 2015 (avant travaux) à prés de 2 000 000 L prévues pour 2017, soit une production 4,5 fois plus importante en 2 ans.

MP hygiene attache une attention particulière au maintien et au développement de l’activité industrielle locale française. Les produits Tifon® hygiène des mains sont formulés et testés dans le laboratoire interne et fabriqués et conditionnés dans l’atelier dédié, au siège de l’entreprise, en France.

1100 m2 de surfaces sont dédiés à cette nouvelle activité.

La nouvelle usine de fabrication compte :

  • 3 lignes de fabrication pour des cuves de 1000 à 3000 L
  • 6 lignes de conditionnements variés (Remplissage d’emballage type cartouche, flacon, bidon, seau de lingettes nettoyantes, etc. De 100ml à 5l.)
  • 2 lignes permettant à MP hygiene de fabriquer ses propres conditionnements plastiques. (De la cartouche 400mL aux bidons de 5L).

Cette production interne permet un contrôle accru de la qualité et des caractéristiques des produits dans le cadre de la certification ISO 9001. Mais également le respect des Bonnes Pratiques de Fabrication selon la norme ISO 22716 et des produits conformes au règlement cosmétique CE 1223/2009.

Enfin, le laboratoire, situé au cœur du site de production et la gestion du site par des responsables experts et qualifiés en chimie, permet également à MP hygiene de suivre la qualité des produits en cours et d’assurer une amélioration permanente des différentes formulations développées ou en cours de développement.

 

Des solutions simples et efficaces au service de l’hygiène, de la santé et de l’environnement.

MP hygiene anticipe l’offre produits face aux besoins multiples du marché et aux différentes réglementations en vigueur ou à venir.

Aussi les gels d’atelier Tifon® sont désormais composés de microbilles végétales ou minérales. Ils répondent ainsi aux nouvelles exigences de la loi Biodiversité interdisant les microbilles plastiques contenues dans les produits cosmétiques à partir du 1er Janvier 2018.*

 

MP hygiene complète ainsi son expertise en hygiène des mains et élabore la gamme Tifon® destinée à préserver au quotidien l’hygiène des mains des professionnels et leur santé. En effet, première source de maladies professionnelles, les risques pour la peau sont partout. Ces risques sont omniprésents au travers de toutes sollicitations chimiques et mécaniques.

Les produits de la gamme Tifon® ont été élaborés pour permettre à chacun de se prémunir de ces risques. Tifon® apporte de vraies solutions simples et efficaces pour protéger et respecter la peau en tenant compte de l’environnement et des besoins individuels et spécifiques.

La gamme Tifon® a été développée pour s’adapter à tous les métiers et pour tous les secteurs d’activité.

 

Chiffres clés :

  • 1100 m2 de bâtiments dédiés
  • 1 laboratoire
  • 11 000 T de capacité de production par an
  • 11 lignes de production/remplissage/soufflage au total
  • Production prévisionnelle de 2 000 000 L pour 2017
    contre 450 000 L en 2015 avant travaux. Soit une progression de 4,5 fois supérieure en 2 ans.

 

*Loi Biodiversité : Publiée en Août 2016, la loi n° 2016-1087 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages interdit, entre autres, les microbilles dans les produits cosmétiques rincés à compter du 1er janvier 2018. En ce sens, l’article L.541-10-5 du Code de l’Environnement prévoit que : « Au plus tard le 1er janvier 2018, il est mis fin à la mise sur le marché de produits cosmétiques rincés à usage d'exfoliation ou de nettoyage comportant des particules plastiques solides, à l'exception des particules d'origine naturelle non susceptibles de subsister dans les milieux, d'y propager des principes actifs chimiques ou biologiques ou d'affecter les chaînes trophiques animales. »

 

Mars 2017 – Publication du décret n°2017-291 relatif aux conditions de mise en œuvre de l’interdiction de mise sur le marché des produits cosmétiques rincés à usage d’exfoliation ou de nettoyage comportant des particules plastiques solides. Le 8 Mars 2017, la France a publié au JO le décret n°2017-291.

 

Ce décret met en application, à compter du 1er Janvier 2018, l’interdiction de mise sur le marché des produits cosmétiques rincés à usage d’exfoliation ou de nettoyage contenant des particules plastiques solides. Pour les produits cosmétiques, la date d’interdiction fixée au 1er Janvier 2018 concerne la mise sur le marché et non la mise à disposition. Ainsi à compter de cette date tout produit cédé/vendu par la Personne Responsable doit être conforme. En effet, la date de mise sur le marché concerne la cessation de propriété c’est-à-dire le transfert physique du produit. Les produits déjà présents dans la chaine de distribution ne nécessitent pas leur rappel, par exemple les stocks déjà cédés aux distributeurs restent disponible jusqu’à écoulement. Cette notion est moins restrictive que la notion de mise à disposition selon laquelle il convient de retirer des rayons tous les produits non-conformes.

Retour